artificiel: l'ombre du vide
fr · en 
l'ombre du vide

Alexandre Burton (2020)
Installation. Dispositif électromagnétique, simulateur quantique et projection vidéo

(En cours de création; finalisation prévue : 2020)

L’ombre du vide est un synthétiseur électromagnétique architectural. Des câbles d’acier sont maintenus en tension à travers l’espace par des champs magnétiques puissants qui oscillent selon l’état d’un calcul quantique. Celui-ci établit une corrélation directe entre la « fonction d’onde » quantique et sa représentation sphérique, qui s’apparente à un signal analogique lorsque projeté dans le temps.

La vibration des cordes est captée par des micro-contacts, qui amplifient les sons des fréquences audibles, et par la projection d’une lumière qui met en ombre les fréquences visibles. L’ensemble représente le même phénomène : la fonction d’onde de chacun des 5 qubits impliqués dans un calcul mystérieux. En attendant de pouvoir enchevêtrer des électrons localement, ce calcul s’effectue par une simulation (QASM).


La création de cette œuvre a reçu le soutien par le Conseil des arts et des lettres du Québec